The Legend of Zelda : A Link to the Past (1991) - Jeu vidéo
The Legend of Zelda : A Link to the Past (1991)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Nintendo EAD et Nintendo Super Nintendo, Game Boy Advance, New Nintendo 3DS et 2 autres Action-Aventure 24 septembre 1992

La princesse Zelda a été faite prisonnière, seul Link a le courage nécessaire pour sauver Hyrule! Cet épisode mythique de la saga est célèbre pour ses graphismes, sa bande sonore, ses donjons ingénieux et ses nouveaux objets tels que le grappin, les bottes de Pégase et la fameuse Excalibur!

  • Seed
  • :
  • 808
  •  
  • Leech
  • :
  • 283

The Legend of Zelda : A Link to the Past (1991) Jeux


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Citation de Pedro Salinas

C'est pas forcément glorifiant de dire ça mais "The Legend of Zelda : A Link to the Past c'est sans aucuns doutes le meilleur jeu de son temps, mais son temps c'était il y a longtemps". Même si je le recommande sans aucuns doutes à tous fan de la série, j'avoue que je ne le recommanderai pas forcément aux premiers non initiés venus de nul part, surtout si ils ne connaissent pas grand chose à l'histoire du jeu vidéo, c'est vraiment pas un jeu hyper cool si vous ne savez pas ce qu'il en découle. Au même titre qu'un Final Fantasy VII, il faut le dire, les opus suivant feront pareils en mieux, et il faut beaucoup de recul pour se rendre compte de la prouesse incroyable que ça a été. Mais c'est ce qu'on va faire, on va se mettre dans la peau d'un gars découvrant le jeu en 1991 et on va voir pourquoi il est quand même idiot de le déconseiller à tout le monde sous prétexte de son âge car "The Legend of Zelda : A Link to the Past" a encore beaucoup de corde à son arc qui en font un jeu unique et fort, que je recommande à toute personne respectant un minimum le jeu vidéo ou même voulant en parler en profondeur tant ce jeu est l'un des plus grands de l'histoire du jeu vidéo.

Rien que dans son introduction, "A Link To The Past" marque la firme en donnant un aspect beaucoup plus sombre et mature. On fait pour la première fois face à la mort, ce qui va comme "Metroid 2" sorti la même année tenter de casser la réputation lisse et de prude de la firme au béret rouge et surprendre. Mais au delà de la mort de l'oncle notable mais finalement peu marquante en terme d'émotion, le scénario ne doit pas être sous estimé. Je pense bien sûr à la quête principale mais aussi à toutes ces petites interactions avec les habitants d'Hyrule qui donnent vraiment vie à un Hyrule qu'on pouvait reprocher assez vide dans les jeux précédents (faute aux technologies de l'époque qu'on s'entende bien, les deux premiers opus sont excellents). Et quoi de mieux que la fin de l'intro pour vanter les louanges de cet essaie d'histoire. Pour arriver à sa fin vous allez un peu galérer, le jeu vous remet tout de suite dans le bain, oublier les petits prélude enfantins. On vous rappelle un peu les chemins labyrinthiques d'un donjon, les énigmes et les combats un peu dur à appréhender même si au fil du donjon ça ne sera plus qu'un détail une fois bien rentré dans le bain. On sauve rapidement la princesse qu'on amène en lieu sûr, un peut comme pour les 2 premiers jeux, mais ici l'histoire ne s'arrête pas là, il va falloir que vous sauviez Hyrule, alors qu'attendez vous? Foncez!! Il faut battre ce fameux Ganon craint par tous, qu'on ne connait pas mais dont on a peur au vu des descriptions qu'en font les personnages.

Et c'est là qu'on sort émerveillé. Malgré la présence d'un scénario, on respecte cette ode à la nature et à l'exploration propre à la série (là ou les jeux suivants auront plus tendance à être linéaires, fin jusqu'à l'arrivée d'un certain "Breath of the Wild" dont on parlera prochainement). A vrai dire on peut se balader librement dans ce monde juste magnifique et révolutionnaire pour l'époque tant qu'on a les objets appropriés. Chaque lieu est différent et rempli de mystère, l'exploration sera donc vraiment importante et récompensée car elle permet d'avoir plein d’amélioration et d'objet vous facilitant la vie face au monstre d'Hyrule. D'ailleurs on est face à un des bestiaires les plus variés de l'histoire du jeu vidéo, qui ferait même pâlir pas mal de triple A actuels (Bon on est pas au niveau de Hollow Knight qui code un montre random pour le placer 3 fois dans tout le jeu mais ça reste impressionnant et surtout pour l'époque), ce besoin de diversité est expliqué par le besoin de donner à chaque zone un type de terrain différent et donc une expérience différente. Néanmoins c'est aussi dans cette possibilité d'exploration qu'on rencontre le seul vrai défaut du jeu: ce n'est pas forcément évident d'avancer dans le jeu. Je veux dire par là que là ou dans un Breath of the Wild (l'élément que je compare n'est pas influencé par la puissance des consoles sur lequel il tourne, je peux donc établir une comparaison) les éléments acquis lors de l'exploration sont utiles mais pas indispensables, là on va se retrouver souvent bloquer car il nous faut ces éléments pas forcément évident à trouver et décimés dans tout Hyrule. Autant cette version de Hyrule est l'une des plus belle à parcourir, autant je dois avouer qu'il est assez énervant de parcourir des zones sans vraiment savoir quoi chercher et où. J'ai même du aller voir les soluces plusieurs fois après avoir fait des sessions 45min/1h en ne faisant que tourner en rond dans toute la zone ce qui casse un peu l'immersion je vous l'accord. Bon après il n'y a vraiment que ça que je peux lui reprocher, et encore je pense ne pas forcément être le plus patient ou le plus attentif des joueurs.

Visuellement c'est un chef d’œuvre, de loin le plus beau jeux de son temps que ce soit au niveau des monstres très beaux et adéquat au type de terrain dans lesquels ils sont, Link et ses multiples visages et surtout ces décors magnifiques et vivants qui aident indéniablement à une immersion et une vision plus poétique des terres d'Hyrule. Au niveau des musiques je pense que je n'ai pas besoin de m'expliquer si je dis que l'OST est l'une des meilleures du jeux vidéos, que ce soit dans le vrai monde que dans le dark monde (On va y venir).

Je ne connaissais pas l'histoire de "A Link to the Past" avant d'avoir joué au jeu, je m'attendais donc à comme pour le premier jeu, 5/6 donjons ou on doit récupérer l'épée, la Triforce puis tapper sur notre méchant sponsorisé par Cochonou en plus de 2/3 autres amuse-gueules. Aussi tel ne fut pas ma surprise de découvrir le monde sombre (bon d'accord j'ai compris on va continué avec "Dark World") communiquant avec le monde de la lumière nous permettant de résoudre quelques énigmes mais surtout nous offrant son paquet de nouveaux donjons et la suite d'une histoire un peu chamboulée avec l'enlèvement de Zelda. C'est d'ailleurs à partir de cet opus que l'histoire des Zelda auront pour habitudes de se séparer en deux parties mais que l'on aura affaire avec un autre monde connecté avec le notre. Mais ce ne sont pas les seules choses que la série va reprendre car presque tous les Zelda qui suivront offriront des mécaniques de donjons similaires, le deuxième objet sélectionnable ou tout simplement excalibure (Bon d'accord j'ai compris la master sword) qui deviendra un des emblèmes de la série. Bref je ne vais pas vous faire toute la liste car ce n'est pas vraiment intéressant mais comprenez bien que tous les jeux de la licence qui suivront reprendront les principes de cet opus, ce qui peu poser problème selon certains quand à la "légitimité" d'y jouer car les autres opus font pareils mais en mieux, fin c'est quand même idiot, prenez le jeu pour ce qu'il est, un jeu de 1991 et situez le un peu, surtout que bizarrement on a pas les mêmes remarques face au deux premiers jeux alors que leur âge se ressent beaucoup plus dans l'expérience de jeu fin bref de m'égare.

Finissons en beauté avec les donjons, ils sont géniaux. On doit faire face à beaucoup d'idée de gameplay différentes et d'énigmes. Bon certes certains diront qu'ils font pâles figure à coté de ceux de Twillight Princess voir même de Minish Cap et c'est vrai....Mais pour la quarantième fois le jeux est sorti en 1991. En plus de proposer des épreuves assez corsées (je pense aux derniers donjons ou au donjons de glace), ils disposent presque tous de boss incroyables aux game play différents permettant a chaque combat d'être memorable. Bref sans être les meilleurs donjons de la licence, il faut bien avouer que ce sont d'excellentes épreuves qu'on prendra plaisir à parcourir. Et c'est peut-être ça le plus fort avec ce "A link to the past", si vous prenez le recul nécessaire vous aurez l'une des des meilleures expériences de votre vie. Et si vous n'y arrivez pas (ce que je comprends tout à fait) vous passerez tout de même un excellent moment à parcourir ce jeu légendaire, ce monument du jeu vidéo.

D'une poésie bienvenue, d'une musique salvatrice, d'un paysage d'une beauté sans pareille, du long de ma lame, je pars à l'aventure.